Diane Tremblay Chef autodidacte propriétaire

Diane Tremblay, autodidacte de la gastronomie, rayonne par son art culinaire au-delà du Saguenay Lac St-Jean depuis plus de 27 ans.

L’éveil des sens constitue le fil conducteur de sa passion pour la cuisine dite « intuitive ». Sensible, ouverte sur le monde, s’appuyant sur une touche scientifique, Diane transforme les aliments au gré de son inspiration, offrant ainsi aux invités des textures et des saveurs uniques en son genre. L’innovation dans son art, sa fascination pour le mariage des aliments et la connivence avec ses clients lui ont valu de nombreux prix prestigieux.

Son livre de recettes, Un Privilège à votre table, a été choisi le meilleur livre au monde écrit par une femme-chef au « Gourmand World Cookbook Awards », considéré comme la plus grande récompense que peuvent remporter les livres traitant de la cuisine et du vin.
C’est en cuisinant que l’on devient… chef! C’est aussi en se ressourçant que l’on devient un grand chef.

Diane Tremblay a repoussé sans cesse les limites en s’associant aux plus grands, en apprenant par ses voyages, en France, en Italie, aux États-Unis.  Elle y a appris les bases de la cuisine sans jamais s’enfermer dans un carcan. Sa philosophie culinaire, basée sur les cinq sens, permet l’explosion des saveurs des aliments frais du terroir.

C’est en 1983, lors d’un passage à la célèbre table de Serge Bruyère à Québec, que le coup de foudre pour la gastronomie s’est produit. « J’ai compris qu’il y avait une expression d’art possible, dans le métier de cuisinier». En 1984, après des études en sciences de l’activité physique, elle décide donc de se consacrer à sa passion, la cuisine.C’est armée de son talent, de son intérêt, de son énergie et de son audace qu’elle se présente dans différents restaurants pour y travailler, bien sûr, mais surtout, pour apprendre. Elle sollicite une rencontre avec Benoît Le Chasseur alors jeune cuisinier, propriétaire d’un tout petit restaurant à Jonquière où il offrait une cuisine différente. Grâce à Benoît, elle décroche son premier emploi de chef, au Troquet.  Ses employeurs la remarquent par ses créations culinaires inédites.

Ses ris de veau aux poires et à l’ail des bois et son flan aux huîtres, coulis de betterave font sensation.C’était le début de la grande aventure. En moins d’un an, elle devenait propriétaire du restaurant Le Chasseur à Jonquière.Diane se retrousse les manches, enfile son tablier, travaille avec acharnement et réussit à satisfaire les gourmets de toute la région, de plus en plus nombreux à sa table.

En décembre 1988, elle obtient les honneurs du Grand prix du tourisme québécois, couronnant ses efforts et reconnaissant son talent.

En 1989, Diane Tremblay voit plus grand, déménage à Chicoutimi, développe un nouveau concept. Ambiance, décor et confort font partie du plaisir épicurien, après tout! La qualité de sa table se fait désormais une réputation au-delà des frontières saguenéennes. Puis, en 1994, c’est la naissance du restaurant Le Privilège. Privilège de créer, de cuisiner, de découvrir, de déguster, de rencontrer et d’offrir définit bien son nouvel établissement.

Le Privilège est né de l’équilibre atteint par la maturité, comme un fruit bien mûr dégageant ses arômes.Diane Tremblay installe Le Privilège dans une maison ancestrale, datant de 1861. Rien d’autre pour une grande chef que les murs regorgeant de souvenirs d’effluves de nourriture familiale.Vingt et un enfants autour de la table durant une grande période de son existence, cette maison était prédestinée à servir pour le bien de la communauté.

2011, Diane Tremblay va encore plus loin. La cuisine et ses tendances évoluent comme évolue Le Privilège. Mme Tremblay a décidé de donner un tout autre sens à sa cuisine. Après s’être vu attribuer, de 1992 à 2008, la prestigieuse cote Quatre Diamants du CAA/AAA, Diane poursuit son art et se consacre désormais à l’atelier culinaire et à la boutique alimentaire, le Privilège, tout en poursuivant le travail en recherche de la cuisine santé,

Elle est assistée de Dave Gravel, un jeune entrepreneur, gestionnaire marketing et service à la clientèle. Il permet ainsi à la chef de mieux se consacrer à ses inspirations du moment.